33 C
Lomé
Sunday, February 28, 2021

Togo : Dynamique Monseigneur Kpodzro – Djossou Gérard et Brigitte Adjamagbo-Johnson arrêtés pour un projet de déstabilisation et atteinte à la sécurité de l’État

Les unes des journaux

Togo : Dynamique Monseigneur Kpodzro - Djossou Gérard et Brigitte Adjamagbo-Johnson arrêtés pour un projet de déstabilisation et atteinte à la sécurité de l’État
Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK)

Selon un communiqué du Procureur de la République lu à la télévision togolaise (TVT) ce samedi soir, Gérard Djossou, Président des affaires sociales en charge des droits de l’homme dans la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) a été interpellé pour une enquête relative à un projet de déstabilisation et d’atteinte à la sûreté de l’État.

« Il a été procédé immédiatement à une perquisition à son domicile. Celle-ci a permis la découverte et la saisie des documents compromettants intéressant l’enquête. Lesdits documents révèlent la projection des actions violentes, visant à porter atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat et qui devaient être mises en œuvre à partir des manifestations publiques prévues pour la journée du samedi 28 novembre », indique le communiqué du procureur, Blaise Essolizam Poyodi.

« L’enquête ayant révélé également que Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, coordinatrice de la Dynamique Mgr. Kpodzro, était en possession d’autres documents en lien avec le plan de déstabilisation du pays projeté, son interpellation dans l’après-midi de ce samedi a été rendue nécessaire », précise le communiqué.

Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson fait l’objet d’une procédure judiciaire portant sur des faits similaires, rappelle le communiqué du Procureur de la République.

L’enquête en cours, selon le communiqué du Procureur de la République, vise à déterminer « les circonstances dans lesquelles ce projet criminel a été préparé et à rechercher les auteurs, coauteurs et complices de ce projet ». Elle se déroule « dans le strict respect du principe de la présomption d’innocence et des règles procédurales en vigueur dans notre pays », rassure le procureur.

La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) avait appelé à une marche ce samedi à Lomé pour protester contre les résultats de la présidentielle du 22 février dernier, manifestation interdite par Payadowa Boukpessi, ministre de l’Administration territoriale, officiellement à cause du coronavirus.

L’ancien Premier ministre Dr Gabriel Agbéyomé Messan KODJO, qui a obtenu 19,46% des suffrages lors de l’élection présidentielle du 22 février 2020, contre 70,78% pour Faure Gnassingbé, conteste toujours ces résultats.

K. Monzonla

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo : Mathurin Atintoh appelle à utiliser toutes les couches sociales pour résister aux restrictions des libertés

Les Universités Sociales du Togo (UST) et le Front Citoyen Togo Debout (FCTD), dans le but de contribuer à une prise de...

Togo : Mgr Nicodème Barrigah-Benissan, je n’ai accompli aucune mission pour le pouvoir

En session ordinaire ce vendredi, la Conférence des Évêques du Togo (CET) a tenu sa première session de l’année 2021. Apportant son...

La HAAC au Togo ne va certainement pas à elle seule, refaire l’histoire de la presse dans le monde

Vincent Bolloré n'est pas encore jugé dans l'affaire de soutien occulte de certains régimes dictatoriaux en Afrique, même si déjà, il a...

Togo : Un trafiquant de drogue arrêté à Lomé par la Police

C’est dans un communiqué publié par la Police Nationale Togolaise dont voici l’intégralité : POINT DE PRESSE La Police nationale togolaise poursuit sa lutte...

CITE AU QUOTIDIEN : QUELLE EST LA CLE DU CHANGEMENT SOCIAL EN AFRIQUE FRANCOPHONE ?

Par Maryse QUASHIE et Roger E. FOLIKOUE24 février 2021 : on commente sur RFI les résultats provisoires de l’élection présidentielle au Niger....

Ce sujet m’a vraiment fait marrer…

Par Luc AbakiIl semblerait, selon les écrits que je viens de lire à l'instant sur les réseaux, que deux hommes se réclamant...

Togo : Vers le renforcement des restrictions à la liberté syndicale ?

Le gouvernement n’en finit pas du tout avec son projet de relire toutes les lois qui se rattachent aux libertés notamment de...

Univeristé de Lomé, Majoration des frais des UE de 24.000 à 315.000 FCFA : La mesure fait grincer des dents chez les étudiants étrangers

Est-il possible qu’au nom d’une certaine réciprocité ou d’une réforme, l’Université de Lomé (UL) décrète des augmentations des coûts d’achat des Unités...
- Advertisement -
error: Content is protected !!