Togo : Gilbert Bawara et Komi Tchakpélé, deux pantins qui se sont ridiculisés sur la TVT

Togo : Gilbert Bawara et Komi Tchakpélé, deux pantins qui se sont ridiculisés sur la TVT
Gilbert Bawara

Par Marcelle Apévi

Togo : Gilbert Bawara et Komi Tchakpélé, deux pantins qui se sont ridiculisés sur la TVT
Komi Tchakpélé

La crise dans le secteur de l’enseignement, on ne peut le contraire, ne dit rien à Faure Gnassingbé et ses amis. Invités ce mercredi pour se prononcer sur la grève en cours dans le secteur, les deux ministres ont brillé chacun d’une couleur qui compromet dangereusement leur prétendue ouverture et renforce forcément les tendances quant à un jusqu’au-boutisme qui mérite d’être joué par les enseignants grévistes.

Si Komi Tchakpélé s’est embrouillé sur le plateau durant toute la durée de l’émission, Gilbert Bawara a démontré que le chat ne peut nullement perdre son “miaou”. Il a aligné sans détour ses balivernes, en se contredisant lorsqu’il estime que le mouvement n’a pas de base juridique, tout en réitérant plus loin une prétendue ouverture de ce gouvernement très incompétent que Selom Komi Klassou Edmond a accouché par césarienne.

Ainsi va le Togo où en lieu et place de propositions concrètes pour régler un problème, les ministres excellent dans un banditisme comportemental, à travers l’alignement de propos discourtois comme s’ils s’adressaient à leur boy de maison. Le spectacle désolant auquel se sont livrés ces ministres rime parfaitement avec les klassouteries. On dit une marque prestigieuse que ce gouvernement problématique que protège jalousement le joli papillon à qui Papa a remis son pouvoir avant de mourir de façon mystérieuse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.