27.1 C
Lomé
Thursday, December 9, 2021

Togo: Kokoroko se tire une balle dans le pied

Les unes des journaux

Togo: Kokoroko se tire une balle dans le pied
Dodzi Kokoroko

Quand on n’est pas trop clean et qu’on traîne des casseroles derrière soi, il faut se garder de jouer les durs à cuire. A force de montrer les muscles contre les enseignants et d’agiter le bâton de la sanction pour un oui ou un non, Kokoroko finit par en faire les frais. Le ministre au crâne poli l’apprend à ses dépens. Ses détracteurs n’ont pas hésité à ressortir ses dossiers peu gais.

Depuis qu’il a atterri au ministère des enseignements primaire et secondaire, il fait montre d’un zèle extrême et d’une arrogance sans limite. Il va jusqu’à interdire la grève pourtant garantie par la Constitution qui est la seule arme dont dispose le travailleur et sanctionne à tout va.

C’est ainsi qu’il fait déchoir de leur titre environ 1400 directeurs d’école au motif qu’ils n’ont pas livré leurs camarades qui ont observé le mouvement d’humeur. Dorénavant, les grèves sont jugées illégales et dans beaucoup de milieux, on craint que le droit de grèves ne soit purement supprimé. Les méthodes ubuesques du président de l’Université de Lomé ont fait sortir certains de leurs gonds. Il est devenu la tête de turc préférée des internautes qui n’hésitent pas à le massacrer. Certains estiment que le ministre à la moralité douteuse n’est pas en position de sanctionner ses administrés surtout qu’il traine une triste réputation de faussaire.

« Le plagiat des recherches des autres lors du concours d’agrégation du CAMES pour obtenir frauduleusement le grade de professeur titulaire est aussi sanctionné par la loi », rappelle un internaute.

« CAMES sanctionne le ministre pour faux et usage de faux, faux en écriture et pourtant Faure à la tête du Togo le garde dans le gouvernement. Celui-ci dirige avec zèle et incompétence l’enseignement au Togo », embraye un autre.

Selon la décision prise lors de la 36ème session des ministres du CAMES tenue en mai 2019 à Cotonou, des sanctions ont été prononcées contre les proches du jeune doyen pour usage de faux dont Robert Dussey, Adama Kpodar et Dodzi Kokoroko. Ce dernier est « interdit de toute participation aux programmes du CAMES pour une durée de trois ans ».

Il est également « interdit de certifier et d’authentifier des documents émanant des établissements et destinés au CAMES, pour une durée de trois ans ». Un passé putride du ministre que les jaloux de ses acquis n’hésitent pas à lui révéler pour l’amener à faire preuve d’un peu plus d’humilité dans ses décisions. Yakooo !

Source: Liberté

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

CEDEAO: Les frontières terrestres pourraient rouvrir à partir du 01 janvier 2022

Cela fait deux ans que les frontières sont officiellement fermées dans l’espace CEDEAO à cause de la pandémie de Covid-19. Mais des...

Décès de présumés innocents détenus politiques : L’inquiétante inhumanité de la politique togolaise

Kéliba Amadou Kassimou est le septième détenu mort en détention dans l’affaire Tigre Révolution. Ce chiffre inquiétant n’est que la révélation de...

Pass vaccinal dans les églises: Le MMLK initie l’opération “Tour de Jericho”

La mesure prise par le gouvernement exigeant un pass vaccinal pour avoir accès aux églises continue de susciter des réactions. Les leaders...

Togo: Monia Tchangaï a tiré sa révérence

Le monde musical togolais est en deuil. Il vient de perdre une icône de la musique traditionnelle, Monia Tchangaï.

Les chefs d’Etat africain, entre président à vie et limitation de mandat

Le débat autour de la limitation du nombre de mandat d’un président à la tête d’un pays s’amplifie. Les 8, 9 et...

Togo: Un couple perd la vie dans un tragique accident de circulation à Kpomé

Lundi matin, un couple a perdu la vie dans un tragique accident de circulation à Kpomé-Aveta, impliquant deux motos et un taxi. Selon...

La CEET annonce de nouvelles perturbations dans la fourniture du courant électrique

A compter du mercredi 08 décembre 2021, de nouvelles perturbations dans la fourniture du courant électrique dans certaines zones de la capitale...

Présentation de pass vaccinal à l’église: Boukpessi donne des consignes aux préfets

C’est à partir du vendredi 10 décembre 2021 que vont commencer les contrôles du pass vaccinal ou d’un test PCR datant de...
- Advertisement -
error: Content is protected !!