32.1 C
Lomé
Tuesday, January 25, 2022

Togo : La FESEN dit non au Gouvernement, et prépare la grève

Les unes des journaux

Togo : La FESEN dit non au Gouvernement, et prépare la grève
Prof. Dodzi Kokoroko, ministre des enseignements primaire et secondaire

Cela ressemble à du déjà-vu dans la série de bras de fer ayant opposée gouvernement togolais et syndicats de l’éducation nationale. L’un dit, l’autre contredit, et c’est l’année scolaire qui en pâtit.

Le vendredi dernier, 06 novembre 2020, à l’issue d’une rencontre avec les représentants des syndicats d’enseignants, le gouvernement togolais, représenté par le Prof. Dodzi Kokoroko et M. Gilbert Bawara, respectivement ministre en charge des enseignements primaire et secondaire et ministre de la fonction publique, a sorti un relevé de conclusion dans lequel il déclare ce qui suit : « Les échanges ont été sanctionnés, de façon consensuelle, en tenant compte des contextes sanitaire, socio-économique et sécuritaire qui prévalent tant au plan national qu’international, par la nécessité d’une revue complète du protocole d’accord, dans des délais raisonnables, par les différentes parties au protocole d’accord ». Or, sur les sept syndicats (FESEN, FESET, FESYNTET, USET, CSET, FE/CNTT et FENASYET) qui ont participé à la rencontre initiée par le gouvernement, c’est seulement deux (FE/CNTT, FENASYET) d’après nos informations, qui ont accepté signer le relevé de conclusion sorti à la fin des travaux.

Une situation qui était d’ailleurs prévisible puisque l’Exécutif togolais parle de la « nécessité d’une revue complète du protocole d’accord », alors que dans ses motifs de préavis de grève du 02 novembre, la FESEN évoque le sujet en termes de « mise en œuvre du protocole d’accord qui, pour elle, reste un acquis “sanctuarisé” ». Alors, restant dans sa logique, la Fédération des Syndicats de l’Education Nationale (FESEN) fait une sortie à la suite de la publication du relevé de conclusion du gouvernement. Elle écrit : « Après analyse, les secrétaires généraux des syndicats de base de la FESEN rejettent le relevé de conclusion qui a sanctionné la rencontre du 6 novembre. Un acte sera pris dans ce sens par la FESEN d’ici mardi à l’adresse du gouvernement ». Et cette fédération de poursuivre qu’elle maintient le mot d’ordre de grève déposé le 02 novembre 2020 et appelle les enseignants à se mobiliser.

Ainsi, la nouvelle année académique 2020-2021 s’annonce mouvementée.

K. Monzonla

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Mali: Un contingent togolais de la MINUSMA attaqué lundi

Lundi, un contingent togolais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a été attaqué. Cette nouvelle...

Renversements au sein de la CEDEAO: C’est qui le prochain sur la liste ?

La situation est plus que préoccupante au sein de l’espace CEDEAO. Tour à tour, les membres du syndicat tombent. Ibrahim Boubakar Keita,...

Dr Christian Spieker : « L’Afrique francophone ne peut pas sortir facilement du joug français. »

L´Afrique francophone ne peut pas sortir facilement du joug français. Ce serait très difficile. La raison est simple : les ennemis de...

Togo-CHU Campus : Un réseau de vente et de prescriptions anarchiques de médicaments à démanteler

Comment endiguer ce phénomène qui s’est développé chez des praticiens hospitaliers en général, et particulièrement au CHU Campus ? La vente parallèle...

Togo: Edoh Komi demande au gouvernement de renforcer les pouvoirs de HAPLUCIA en matière de répression des actes de corruption et des infractions assimilées

C’est dans un communiqué dont voici la teneur: MMLK / LUTTE CONTRE LA CORRUPTION AU TOGO : QUELLE SUITE DONNÉE AUX DOSSIERS DE...

Fenêtre Sur l’Afrique du 22 janvier 2022 sur radio Kanal K et Avulete

      Débat PanafricainDes mouvements panafricains lancent une pétition pour une mobilisation générale en soutien au peuple malien: Vers une CEDEAO des peuples` Invités,1- Ismaël...

Togo: Un braqueur abattu par la police nationale à Hedjranawoe

Un braqueur, de nationalité nigériane a été abattu par des éléments de la police nationale. D’après une note d’informations publiée par la...

Togo: Les partis politiques inactifs vont disparaître

Au Togo, il y’a plus de 100 partis politiques. Seulement, c’est à l’approche des élections qu’ils sont actifs. En d’autres termes, ils...
- Advertisement -
error: Content is protected !!