27.1 C
Lomé
Thursday, December 9, 2021

Togo : L’ANC explique pourquoi elle a claqué la porte de la CNAP

Les unes des journaux

Togo : L’ANC explique pourquoi elle a claqué la porte de la  CNAP
L’ ANC face à la presse ce lLundi 02 Août 2021 à son siège

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) était face à la presse nationale et internationale ce lundi 02 août 2021 à son siège, pour expliquer à l’opinion les raisons fondamentales qui ont motivé la suspension de sa participation aux travaux de la Concertation Nationale des Acteurs Politiques (CNAP).

D’entrée, le parti est revenu sur ses propositions qui n’ont pas été prises en compte notamment:

– un redécoupage électoral équitable pour les élections législatives ;

– un recensement électoral général, biométrique et intégral ;

– une vérification biométrique de l’identité du porteur de la carte d’électeur dans les bureaux de vote ;

– une authentification de la provenance du bulletin de vote par signatures ;

– une recomposition de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante).

Les points de discordes concernent également les mesures d’apaisement du climat politique (la libération des détenus politiques et le retour de tous les exilés politiques ; la levée définitive des inculpations dans l’affaire des incendies des marchés de Lomé et Kara ; la délivrance des cartes consulaires aux Togolais de l’étranger ; l’établissement des pièces d’état civil et la délivrance de cartes nationales d’identité aux citoyens, afin d’en finir lors de la constitution du fichier électoral, avec l’inscription par témoignage dont le pourcentage 75% est inacceptable ; la révision de la loi portant statut de l’opposition ; la révision de la loi sur les manifestations publiques).

La rencontre avec la presse a également permis à Jean Pierre Fabre de rendre publique la liste des points proposés par l’ANC afin de permettre aux populations de juger par elles-mêmes, la mauvaise foi et le subterfuge du RPT/UNIR.

Certaines questions des journalistes ont amené le président national de l’ANC à revenir sur les conséquences des propos diffamatoires, injurieux et calomnieux tenus par Monseigneur Kpodzro et qui ont contribué à fragiliser l’opposition. « J’ai le sentiment que nous minimisons les conséquences de ces actes qui ont contribué à démotiver et démobiliser les populations…

Chacun doit assumer les conséquences de ses actes » a indiqué Jean Pierre Fabre qui n’a pas manqué d’insister sur la nécessité de continuer la lutte dans la vérité et la rigueur.

Pour ce qui de la participation ou non de l’ANC aux échéances électorales à venir, Jean Pierre Fabre demande à l’opinion d’attendre d’abord. Ce qui voudra dire, en quelque sorte que tout dépendra de ce que le RPT/UNIR saura faire des conclusions des travaux de ces concertations qui ont permis des avancées significatives selon le ministre Payadowa Boukpessi. Sur ce sentiment du ministre, Jean Pierre Fabre estime que l’essentiel n’est pas dans la quantité mais plutôt dans la qualité. Et parlant justement de la qualité, l’ANC estime que les points arrêtés n’ont pas tenu compte de l’essentiel, c’est-à-dire les conditions de transparence et d’équité des élections.

Avec des exemples précis, l’ANC a démontré les anomalies que le parti au pouvoir protège.

En 2007 et 2013, pour élire un député de l’opposition, il a fallu 27766 voix contre 14000 pour un député du parti au pouvoir. Un déséquilibre qui ne favorise pas une égalité de chance aux différents candidats.

Nombreuses sont les anomalies qui doivent être impérativement corrigées afin de permettre une égalité de chaque candidat face à l’électorat comme le stipule l’article 5 de la Constitution Togolaise qui dit : « Le suffrage est universel, égal et secret. Il peut être direct ou indirect. Sont électeurs dans les conditions fixées par la loi, tous les nationaux togolais des deux sexes, âgés de dix-huit ans révolus et jouissant de leurs droits civils et politiques ».

Marcelle Apévi

 

 

 

 

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

CEDEAO: Les frontières terrestres pourraient rouvrir à partir du 01 janvier 2022

Cela fait deux ans que les frontières sont officiellement fermées dans l’espace CEDEAO à cause de la pandémie de Covid-19. Mais des...

Décès de présumés innocents détenus politiques : L’inquiétante inhumanité de la politique togolaise

Kéliba Amadou Kassimou est le septième détenu mort en détention dans l’affaire Tigre Révolution. Ce chiffre inquiétant n’est que la révélation de...

Pass vaccinal dans les églises: Le MMLK initie l’opération “Tour de Jericho”

La mesure prise par le gouvernement exigeant un pass vaccinal pour avoir accès aux églises continue de susciter des réactions. Les leaders...

Togo: Monia Tchangaï a tiré sa révérence

Le monde musical togolais est en deuil. Il vient de perdre une icône de la musique traditionnelle, Monia Tchangaï.

Les chefs d’Etat africain, entre président à vie et limitation de mandat

Le débat autour de la limitation du nombre de mandat d’un président à la tête d’un pays s’amplifie. Les 8, 9 et...

Togo: Un couple perd la vie dans un tragique accident de circulation à Kpomé

Lundi matin, un couple a perdu la vie dans un tragique accident de circulation à Kpomé-Aveta, impliquant deux motos et un taxi. Selon...

La CEET annonce de nouvelles perturbations dans la fourniture du courant électrique

A compter du mercredi 08 décembre 2021, de nouvelles perturbations dans la fourniture du courant électrique dans certaines zones de la capitale...

Présentation de pass vaccinal à l’église: Boukpessi donne des consignes aux préfets

C’est à partir du vendredi 10 décembre 2021 que vont commencer les contrôles du pass vaccinal ou d’un test PCR datant de...
- Advertisement -
error: Content is protected !!