Togo : Les Organisations de Défense des Droits de l’Homme ODDH interdites d’accès aux détenus politiques

05 Mars 2019: La Coalition des 14 partis politiques de l’opposition a rendu visite ce jour aux détenus politiques à la maison d’arrêt de Lomé. Contrairement à ce qui se fait d’habitude, cette fois-ci des dispositions particulières ont été même contre la délégation de la Coalition et les défenseurs des droits de l’homme qui à la veille hier ont eu à remplir toutes les conditions. Tout comme la presse, ces hommes des organisations de défense des droits humains ont été interdits d’accès aux détenus. Rodolphe Louis ATTIOGBE, l’un des responsable de l’ONG Novation internationale-Togo s’insurge contre la démarche des autorités togolaises et appelle au respect des défenseurs des droits humains. Il nous revient ici sur le cas des détenus politiques à la prison civile de Lomé, leur nombre et les conditions de leur détention. A ce jour, 49 détenus politiques croupissent encore à la prison civile de Lomé en dehors des trois personnes arrêtés dans d’autres cadres liés à leur prise de position à la politique au Togo et surtout la gouvernance de Faure GNASSINGBE

Source: TogoVisions

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.