32 C
Lomé
Wednesday, March 3, 2021

Togo : Naboudja Bouraïma dans le collimateur du gouvernement

Les unes des journaux

Togo : Naboudja Bouraïma dans le collimateur du gouvernement
Gilbert Bawara (G), Naboudja Bouraïma

Naboudja Bouraïma est connu très actif sur les réseaux sociaux et témoigne son attachement aux sujets d’actualité de son pays notamment. Son passage par la prison dans le cadre de l’affaire des incendies des marchés et les multiples représailles et traitement que lui réserve le gouvernement suite à son engagement ne sont pas un secret. Naboudja Bouraïma ne cesse d’ailleurs de dénoncer les situations abusives dont il est victime notamment son affection au ministère de la fonction publique, loin de sa famille. Alors qu’il a entamé des démarches pour être rétabli dans ses droits, un courrier du ministre de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative, Gilbert Bawara vient d’enfoncer le clou et lever le voile sur le réel projet que le système mijote contre le porte-parole du Mouvement pour la Justice Sociale (MJS).

Dans ledit courrier, Gilbert Bawara trouve dans les agissements de Naboudja Bouraïma, « des fautes disciplinaires au sens des articles 166 et suivants de la loi n⁰2013-002 du 21 janvier 2013 portant statut général de la fonction publique Togolaise ». Ainsi demande t-il à l’intéressé de fournir des explications à ce propos.

«Ainsi en est-il de vos incessants messages outrageants et, surtout, de vos appels et incitations du personnel enseignant sur des médias et des plateformes, à des actions et agissements visant à pertuber les activités scolaires et pédagogiques, en violation flagrante de vos obligations de réserve et de respect de la hiérarchie », a-t-il ajouté.

Il est donc clair que l’affection de Naboudja Bouraïma au ministère de la fonction publique était une stratégie pour museler l’homme et l’étouffer dans son engagement pour la justice sociale. En témoigne les termes de la note d’explications publiée par le ministre Bawara.

Travailler au sein de l’administration publique prive t-il le citoyen de son droit de regard sur l’actualité de son pays? Travailler au ministère de la fonction publique signifie t-il une interdiction de s’exprimer ou de se prononcer sur ce qui ne va pas dans la société dans laquelle on appartient ?

Cette situation met en danger la vie de pauvres citoyens engagés d’autant plus qu’elle expose à l’imposition de la pensée unique. Il faut donc que les organisations de défense des droits de l’homme se mobilisent pour arrêter cette pratique de musèlement et de violation des droits du citoyen.

Marcelle Apévi

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) lance un concours de musique sur l’impunité

Dans le cadre de la campagne « ACTION SOLIDARITE CITOYENNE, N’OUBLIONS PAS LES VICTIMES » lancée le 15 juillet 2020 à Lomé...

Togo : La Dynamique Mgr Kpodzro accuse Faure Gnassingbé de haute trahison

En Conférence de presse ce mardi 03 mars 2021 à Lomé, la Dynamique Mgr Kpodzro accuse Faure Gnassingbé de haute trahison pour...

La Voix du Peuple du 02 Mars 2021 sur radio Avulete : Vincent Bolloré et corruption au Togo

La justice togolaise et le peuple togolais vont ils laisser le président corrompu Faure Gnassingbé diriger le pays? Invités:1- M. Joël Amovin, Porte...

Poursuivons sans défaillance le combat que nous avons nous-mêmes choisi d’épouser – Godwin Tété

Par Godwin Tété« Ceux qui s’opposent à une révolution pacifique doivent s’attendre à une révolution violente » John Fitzgerald Kennedy En effet, j’observe...

Togo : Des étudiants en TD dispersés et arrêtés par la gendarmerie

Des corps habillés ont procédé ce mardi dans la matinée, à l’arrestation des étudiants de l’Université de Lomé. Ils étaient tranquillement en...

Nana Akufo Addo s’est fait vacciner contre la COVID-19

Le président Ghanéen Nana Akufo-Addo a reçu une injection du vaccin covid-19 du lot de COVAX ce 1er mars 2021. Il est...

Togo : Le SCRIC aux trousses de Togbui Zewouto et compères

Le chef du Service Central de Recherches et d'Investigations Criminelles (SCRIC) adresse une convocation au nommé WODEDZOU Kossi Edem Togbui ZEWOUTO pour...

Ce silence synonyme de culpabilité de Faure Gnassingbé face aux aveux de Vincent Bolloré

L’affaire Bolloré défraie la chronique. Tous les médias internationaux consacrent des émissions exclusives à ce sujet pour lequel le gouvernement Togolais décide...
- Advertisement -
error: Content is protected !!