Togo : Primature, Agbéyomé Kodjo va se faire encore avoir…

Togo : Primature, Agbéyomé Kodjo va se faire encore avoir…
Messan Agbéyomé Kodjo

Pour la troisième fois consécutive, le politicien Messan Agbéyomé Kodjo va se faire avoir par le parti au pouvoir dans une nouvelle promesse de nomination à la Primature. Depuis ce matin, Komi Klassou est désormais ex Premier Ministre, à moins que le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, décide de le reconduire à la tête d’un nouveau gouvernement, ce qui, d’après les informations n’est pas dans les calculs du parti RPT/UNIR.

Du coup, beaucoup rêvent de se voir attribuer le poste du Premier ministre issu des législatives forcées organisées par la CEDEAO et le Togo.

Parmi les rêveurs à qui on fait miroiter ce poste, se retrouve le Président du parti OBUTS métamorphosé en MPDD, Kodjo Agbéyomé.

En 2012, au moment où, appartenant au collectif de l’opposition dénommé CST, l’ancien Premier ministre tirait à boulets rouges sur Faure Gnassingbé et son parti ainsi que sur sa gouvernance, il a été ramolli dans son élan contestataire par la promesse du poste de Premier ministre après les législatives de 2013.

C’est fatalement Ahoomey Zunu qui a été choisi devant la colère de Gabriel Kodjo. Partie remise ; le parti lui donne une deuxième chance pour l’après présidentielle de 2015. Agboyomé a pris son mal en patience en retenant sa langue jusqu’à la fin de la présidentielle pour se voir canonisé nouveau Premier Ministre de Faure Gnassingbé.

Nouvelle surprise désagréable, nouvelle déception. En lieu et place, c’est Komi Klassou, radical des radicaux du parti au pouvoir qui a été désigné. Cette fois ci, l’homme de Tokpli a porté sa colère jusqu’à son partenaire qui lui demande de patienter encore et encore.

Dans l’imbroglio politique de deux dernières années, l’ancien Président de l’Assemblée nationale sous Eyadéma aurait joué un rôle important pour réussir le passage en force vers des législatives de triomphe sans gloire pour obtenir 4 sièges moins un, négocié dans un folklore à faire ricaner.

Ceci, avec la même promesse de se faire récompenser par la Primature.

Le moment de stress est encore venu pour Messan Agbéyomé Kodjo d’attendre la nomination du prochain Premier ministre sans être sûr que son nom figure parmi les favoris.

« Il va encore se faire avoir… » nous a confié un cacique du pouvoir qui rappelle les coups bas infligés au parti et à ses dignitaires par Kodjo Agbéyomé. La publication du brûlot contre papa Eyadéma, les tapages insultants et dégradants infligés à Faure Gnassingbé pendant son court parcours d’opposant et les incessantes volte-face servies au fil du temps.

Agbéyomé Kodjo est compétent ; ancien Directeur Général du Port de Lomé, ancien Président de l’Assemblé Nationale et ancien Premier Ministre sous Eyadéma, il maîtrise les agrégats économiques et les rouages administratifs pour la gouvernance et le développement. Mais ironie du sort, l’habit ne fait pas le moine.

Au RPT/UNIR on trouve le prétexte encombrant qui lui va comme des gants : « les togolais ne l’aiment pas pour l’histoire de Fréau jardin, nommé Premier ministre, c’est l’opposition qui mettra sa tête à prix pour la CPI… » a ironisé un cadre influent du parti au pouvoir.

Eléments qui réduisent les chances de Kodjo Agbéyomé qui risque en plus, d’être noyé dans un parlement plombé s’il y siège.

Mais pour la nomination à la Primature, IL EST TEMPS D’ESPERER…

Alfredo Philomena

Source : L’Indépendant Express

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.