27 C
Lomé
Wednesday, May 12, 2021

Togo : Quand le gouvernement se moque des enseignants

Les unes des journaux

Togo : Quand le gouvernement se moque des enseignants
Professeur Komla Dodzi Kokoroko, ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat

Par Marcelle Apévi
Le secteur de l’éducation est paralysé depuis lundi 16 novembre 2020 par une grève des enseignants. Ceux-ci manifestent leur mécontentement pour réclamer une amélioration de leurs conditions de travail. Ils se sont au préalable prononcés, bien avant la rentrée, à travers une plateforme revendicative dans laquelle sont énumérés tous les points dont satisfaction est attendue du gouvernement. Loin d’être miraculeux, le Professeur Komla Dodzi Kokoroko emboîte les pas à ses prédécesseurs, en faisant montre d’une roublardise qui aggrave la colère des enseignants. Ce comportement du Président de l’Université de Lomé et ministre en charge des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat est suffisamment dénoncé et commenté sur les réseaux sociaux.

Nombreux sont ceux qui soutiennent que l’homme enregistre son premier échec face aux éternelles revendications devant lesquelles ses prédécesseurs ont tous échoué.

Au lendemain de sa nomination, nombreux sont ces observateurs à avoir indiqué qu’il s’agissait d’une rétrogradation de cet homme qui a fait mieux à la présidence de l’Université.

Selon les responsables des syndicats qui sont à l’initiative de la grève, elle serait reconductible si le gouvernement s’entête à faire la sourde oreille aux cris de détresse des enseignants.

A quoi s’attendre ? C’est la grande question que notamment les parents se posent. A peine la rentrée scolaire amorcée que la situation déjà précaire s’heurte à l’éternelle question de grève des enseignants. Comment Kokoroko s’en sortira-t-il ? C’est le wait and see.

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Faure Gnassingbé-Réckya Madougou: une dangereuse combinaison pour la sous-région?

Par Samari Tchadjobo«Nous condamnons l´arrestation de Monsieur Djimon Oré, exigeons sa libération immédiate et sans condition; arrêté et incarcéré dans un de...

Togoata APEDO-AMAH rend un vibrant hommage à Bob Marley

Le 11 mai est une date qui permet à la communauté rastafari du monde entier de célébrer la légende qui fut. Robert...

Togo : La Dynamique Monseigneur Kpodzro dénonce un plan de sabotage de la lutte citoyenne

C’est dans une mise au point dont voici l’intégralité MISE AU POINT DE LA DYNAMIQUE MONSEIGNEUR KPODZRO (DMK) DU 10 MAI2021 TOGO : HALTE...

Togo : Majesté Ihou WATEBA, « le monsieur qui parle wouya wouya » selon Gerry Taama

Véritable réponse du berger à la bergère. Gerry Taama n’a pas perdu du temps à répondre au sulfureux ministre qui a déçu...

Togo : Prof Majesté Ihou WATEBA tacle Gerry Taama

« On ne fait pas de développement avec 10 lampadaires ». C’est en substance l’élément clé à retenir de ce qui mérite...

Fenêtre Sur l’Afrique du 08 mai 2021

1ère partieTchad: Le gouvernement d'union nationale tel que formé est-il la solution après le coup d'état militaire et constitutionInvités1-Farida Nabourema, Professeur à...

CITE AU QUOTIDIEN : MONTPELLIER POUR « SORTIR DE LA GRANDE NUIT » ? (1)

L' Occident est venu en Afrique mais le drame c'est qu il n'y a pas encore eu de rencontre entre l'Occident et...

Togo : 54 faussaires cybercriminels dans les mailles de la police

Togo - La Police Nationale a interpellé cinquante-quatre (54) individus, tous de nationalité nigériane dont quinze (15) faussaires cybercriminels et les trente-neuf...
- Advertisement -
error: Content is protected !!