32.1 C
Lomé
Tuesday, January 25, 2022

Togo : Quand le gouvernement se moque des enseignants

Les unes des journaux

Togo : Quand le gouvernement se moque des enseignants
Professeur Komla Dodzi Kokoroko, ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat

Par Marcelle Apévi
Le secteur de l’éducation est paralysé depuis lundi 16 novembre 2020 par une grève des enseignants. Ceux-ci manifestent leur mécontentement pour réclamer une amélioration de leurs conditions de travail. Ils se sont au préalable prononcés, bien avant la rentrée, à travers une plateforme revendicative dans laquelle sont énumérés tous les points dont satisfaction est attendue du gouvernement. Loin d’être miraculeux, le Professeur Komla Dodzi Kokoroko emboîte les pas à ses prédécesseurs, en faisant montre d’une roublardise qui aggrave la colère des enseignants. Ce comportement du Président de l’Université de Lomé et ministre en charge des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat est suffisamment dénoncé et commenté sur les réseaux sociaux.

Nombreux sont ceux qui soutiennent que l’homme enregistre son premier échec face aux éternelles revendications devant lesquelles ses prédécesseurs ont tous échoué.

Au lendemain de sa nomination, nombreux sont ces observateurs à avoir indiqué qu’il s’agissait d’une rétrogradation de cet homme qui a fait mieux à la présidence de l’Université.

Selon les responsables des syndicats qui sont à l’initiative de la grève, elle serait reconductible si le gouvernement s’entête à faire la sourde oreille aux cris de détresse des enseignants.

A quoi s’attendre ? C’est la grande question que notamment les parents se posent. A peine la rentrée scolaire amorcée que la situation déjà précaire s’heurte à l’éternelle question de grève des enseignants. Comment Kokoroko s’en sortira-t-il ? C’est le wait and see.

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Mali: Un contingent togolais de la MINUSMA attaqué lundi

Lundi, un contingent togolais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a été attaqué. Cette nouvelle...

Renversements au sein de la CEDEAO: C’est qui le prochain sur la liste ?

La situation est plus que préoccupante au sein de l’espace CEDEAO. Tour à tour, les membres du syndicat tombent. Ibrahim Boubakar Keita,...

Dr Christian Spieker : « L’Afrique francophone ne peut pas sortir facilement du joug français. »

L´Afrique francophone ne peut pas sortir facilement du joug français. Ce serait très difficile. La raison est simple : les ennemis de...

Togo-CHU Campus : Un réseau de vente et de prescriptions anarchiques de médicaments à démanteler

Comment endiguer ce phénomène qui s’est développé chez des praticiens hospitaliers en général, et particulièrement au CHU Campus ? La vente parallèle...

Togo: Edoh Komi demande au gouvernement de renforcer les pouvoirs de HAPLUCIA en matière de répression des actes de corruption et des infractions assimilées

C’est dans un communiqué dont voici la teneur: MMLK / LUTTE CONTRE LA CORRUPTION AU TOGO : QUELLE SUITE DONNÉE AUX DOSSIERS DE...

Fenêtre Sur l’Afrique du 22 janvier 2022 sur radio Kanal K et Avulete

      Débat PanafricainDes mouvements panafricains lancent une pétition pour une mobilisation générale en soutien au peuple malien: Vers une CEDEAO des peuples` Invités,1- Ismaël...

Togo: Un braqueur abattu par la police nationale à Hedjranawoe

Un braqueur, de nationalité nigériane a été abattu par des éléments de la police nationale. D’après une note d’informations publiée par la...

Togo: Les partis politiques inactifs vont disparaître

Au Togo, il y’a plus de 100 partis politiques. Seulement, c’est à l’approche des élections qu’ils sont actifs. En d’autres termes, ils...
- Advertisement -
error: Content is protected !!