27.1 C
Lomé
Friday, December 3, 2021

Togo : Trois confrères interpelés sur instruction du préfet Agbotsè puis relâchés après 4h

Les unes des journaux

Togo : Trois confrères interpelés sur instruction du préfet Agbotsè puis relâchés après 4h
Agbotsè Komlan

La triste scène s’est passée ce mercredi 03 février 2021 à Lomé, dans un premier temps à la préfecture du Golfe puis dans un second temps à la brigade territoriale.

Selon les informations rapportées par un confrère qui était en contact avec les détenus, Togbui Dagban Ayivon aurait été convoqué par le préfet du Golfe suite à une émission qu’il aurait animé sur radio Pyramide FM. Les confrères y étaient à l’invitation de Togbui Dagban pour recueillir ses propos suite aux échanges qu’il a eu avec le Préfet, en présence de Togbui Adjallé, chef Canton d’amoutivé. Au sortir de la réunion entre le préfet et les deux chefs traditionnels, Togbui Dagban Ayivon IV s’est approché de trois journalistes à savoir LANSOU Koffi du site togo infos, Kpowadan Yao de horizon-news et Vidzrakou Anani de radio Victoire FM.

Informé, le préfet Agbotsè Komlan n’ayant pas aimé la présence des confrères, somme les trois journalistes de quitter les lieux avant de les rappeler par le biais de son escorte. Ce dernier sur ordre de son patrons, retire les outils de travail enregistreur, camera et téléphone des journalistes et les garde dans la salle d’attente du préfet durant 2h d’horloge. Il fait ensuite appel aux éléments de la brigade territoriale qui ont conduit les journalistes à la brigade territoriale où ils ont été interrogés par le commandant de brigade.

Le CB a demandé à vérifier la carte de presse des confrères. Vidzrakou Koffi Anani a présenté sa carte de radio Victoire FM, Romuald sa Carte Nationale d’Identité et Kpowadan Yao sa carte de membre d’une organisation de presse. Le CB a indiqué aux deux confrères (Lansou et Kpowadan) qu’ils ne vont pas s’en sortir avec les pièces présentées, déclarant qu’il allait remonter l’information à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) pour s’assurer que les trois personnes étaient réellement des journalistes. Il procéda ensuite à la suppression des éléments sur l’enregistreur de Vidzrakou, la carte mémoire SD de Lansou et le téléphone de Kpowadan.

A la brigade territoriale, les confrères ont passé deux heures d’horloge assis sur un banc. Le CB, après quelques coups de fils, revint tenir des propos intimidants à l’endroit des confrères avant de les renvoyer vers le préfet qui n’était plus au bureau.

La rédaction a pu joindre Lansou Koffi et constaté qu’il est retourné chez lui. Le CB a demandé aux trois journalistes de rester à disposition pour la poursuite des procédures dont on ignore la nécessité. Il faut signaler que les informations identitaires et les adresses des journalistes ont été prises par un agent et le CB adjoint sur instruction de leur chef.
Le 29 janvier dernier, lors de la rentrée de la branche locale de l’Union des Presses Francophones (UPF), le problème de la carte de presse a été au cœur des débat. Selon Ambroise Dagnon et Rodrigue Ahégo, l’on ne peut résumer le statut de journaliste à la détention de la Carte de Presse qui ne confère que des avantages pécuniaires. Doit-on conclure que la liberté de presse est en péril au Togo?
A suivre…

Marcelle Apévi

- Advertisement -

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Les derniers articles

Togo: Le départ à la retraite des militaires provisoirement suspendu!

Le départ à la retraite des militaires vient d’être provisoirement suspendu. L’information a été donnée hier par le chef d’Etat major général...

Dr Christian Spieker “Ce n´est pas parce que le régime est fort qu´on ne parvient pas à avoir de l´alternance mais parce que les...

La difficulté dans laquelle se trouve aujourd´hui l´opposition togolaise face au régime en place réside dans l´inconstance des leaders politiques qui font...

La conference des Évêques du Togo récuse la présentation d’un pass sanitaire dans les lieux de culte

La décision du gouvernement de présenter un pass sanitaire avant d’avoir accès aux lieux de culte au Togo déplaît à la conférence...

Gerry Taama ne voit pas d’un bon oeil le concours de la Fonction publique lancé par le gouvernement

Député à l’Assemblée Nationale, Gerry Taama ne voit pas d’un bon œil le concours de la fonction publique lancé par le gouvernement....

Meeting de soutien à Abdoulaye Yaya: Le front citoyen « Togo Debout » ne baisse pas les bras

Les interdictions répétées du préfet du Golfe, Kossi Dzinyefa Atabuh ne découragent pas le front citoyen « Togo Debout ». Les responsables...

Une femme morte dans une auberge à Zanguera: L’amant dans de beaux draps

La semaine dernière, une veuve a été retrouvée morte dans une auberge à Zanguera, après une partie de sexe avec un jeune...

Togo Covid-19: 8 nouveaux cas signalés lundi

Huit (08) des 919 personnes testées sont positives portant le nombre total de cas positifs à 26.258. Ces 08 personnes dont les...

Pourquoi environs 600 recrues ont-elles été recalées au Cni ?

J'ai été saisi de la question à plusieurs reprises. Je suis allé aux nouvelles.Ces recrues ont ete écartées après la seconde visite...
- Advertisement -
error: Content is protected !!