UFC : Guerre ouverte entre Djimongou et Isaac Tchiakpe

UFC : Guerre ouverte entre Djimongou et Isaac Tchiakpe
Pierre Djimongou (G), Isaac Tchiakpe (D)

Par K. Monzonla, togo-online.net

Et l’UFC renoue avec sa crise habituelle d’autodestruction. Après celle qui a conduit à la création de l’ANC et le FPD, le parti de l’opposant charismatique, Gilchrist Olympio, vit une nouvelle crise qui risque d’enterrer définitivement cette formation politique qui s’est alliée au RPT/UNIR pour saboter la lutte pour la démocratie et l’état de droit. Dans une lettre qui fait le tour des réseaux sociaux, Pierre Djimongou, secrétaire national dévoile aux yeux du monde, les turpitudes de l’UFC. Il pointe le doigt accusateur vers le RPT/UNIR qui se serait attaché les services de Isaac Tchiakpe et sa bande, afin de trahir et lâcher l’UFC, sur le plateau des intérêts partisans. Selon Djimongou, Isaac Tchiakpe aurait manipulé Gilchrist Olympio à travers ses conseils de missionnaire du RPT/UNIR. Dans sa lettre, Djimongou va plus loin en dénonçant le mercenariat de Isaac Tchiakpe en des termes très amers. “Mon cher Isaac, toi le Dahomeen élevé au biberon de Lomé 2 tu t’es permis de me menacer d’exclusion du parti, moi nationaliste, fils de nationaliste. Tu me cherches ? Tu vas me trouver.” a t-il écrit.

Des mots choisis qui disent long sur le degré de fissure et l’ampleur que prendra dans les jours à venir, cette nouvelle guerre qui enterre définitivement l’UFC.

Lire les échanges :

Lettre du Pierre Djimongou, SG de l’ufc à Isaac, conseiller politique de Gilchrist Olympio Mon cher Isaac
J’aimerais que tu expliques aux militants comment et pourquoi, après avoir fait tant de zèle et tous ces paris hasardeux, tu t’es permis d’envoyer la lettre de démission de Me Homawoo de la CENI sans concertation aucune avec le bureau directeur. Comment tu as osé prendre tout seul une telle décision ? A quel jeu tu joues ? Nous avons appris que tu as bénéficié d’une enveloppe. C’est le prix de la trahison du Christ ? Tu aurais dû porter un autre prénom. En posant cet acte tu as aidé UNIR a entuber le PN et le parti. Nous sommes devenus la risée de tous. Nous savions que tu étais en service commandé pour le compte du pouvoir pour détruire le PN et son parti. Il ne pourrait en être autrement puisque tu as été élevé au biberon de Lomé 2 et ça tout le monde le sait.

Quand j’avais dit que le moment n’était pas opportun pour envoyer notre représentant à la CENI c’est toi qui a convaincu le PN du contraire. On m’aurait écouté qu’on en serait pas là. Aujourd’hui c’est toi qui retire notre représentant à la CENI. Explique ça aux militants.

Nous sommes tous d’accord sur la politique d’alternance pacifique. Cela nécessite que nous soyons tolérants et tolérants envers tout le monde. Aussi bien le pouvoir que les collègues de l’opposition. Mais toi, quand tu es sur les média c’est pour défendre le bilan du pouvoir et attaquer voire insulter les collègues de l’opposition et même les journalistes. Monsieur l’homme d’étude comment voulez vous qu’avec de tels propos on ne nous taxe pas d’UNIR ? UNIR qui vient de nous trahir qui vient de nous lâcher. On nous trompe encore d’accompagner UNIR qu’on va nous donner quelques sièges parce que la C14 n’ira pas aux élections. Arrêter de tromper le PN. Depuis que toi Isaac tu nous a fait chasser de la CENI il n’y a même pas eu une réunion du bureau directeur pour faire l’état des lieux et voir la conduite à tenir. Vous continuez dans vos œuvres machiavéliques pour enterrer le parti.

Non vous ne réussirez pas toi et tes acolytes. On ne vous laissera pas faire. Ça suffit.

Mon cher Isaac, tu t’es permis lundi dernier de prendre les militants à témoin les militants sur mon absence. Je te rappelle que le dimanche 21 octobre nous avons travaillé ensemble au domicile du PN sur la création des cellules devant gérer les élections avant que je me fasse hospitaliser ce même jour dans l’après midi pour une opération au genou. Mon cher Isaac pendant 8 ans nous avons fait ce qu’on pouvait faire, pendant ce temps tu menais la belle vie à Paris avec l’argent du PN. Après l’avoir volé tu veux le détruire ? Tu n’as donc aucune moralité ? Tu n’as pas pitié pour ce vieil homme ?

Mon cher Isaac, toi le Dahomeen élevé au biberon de Lomé 2 tu t’es permis de me menacer d’exclusion du parti, moi nationaliste, fils de nationaliste. Tu me cherches ? Tu vas me trouver. Ceci est valable pour ces opportunistes qui s’agitent autour du PN et qui profitent de son âge avancé pour semer la pagaille dans le parti. Nous allons vous démasquer un à un. Il faut rapidement une réunion de crise pour analyser la situation et prendre les mesures qui s’imposent sinon nous allons vers une catastrophe qui ne dit pas son nom. Ressaisissons nous.

Réponse de Isaac :

Cher Pierrre
J’ai pris note de ton message et te souhaite en retour un bon après midi
Isaac

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.