Un an après le 19 août 2017, Dodowa en rouge au Ghana

Un an après le 19 août 2017, Dodowa en rouge au Ghana
Tikpi ATCHADAM

Par Marcelle Apévi, togo-online.net

Le 19 août prochain, le peuple Togolais va commémorer le 19 août 2017, une date historique qui marque la reprise avec grande ampleur de la lutte pour la libération du Togo. A cette date, le peuple s’est levé comme un seul homme, à l’appel du Parti National Panafricain (PNP), dans un mouvement planétaire, pour dire non à Faure Gnassingbé et son régime.

En guise de réponse aux aspirations profondes du peuple résumées en deux points principaux à savoir Retour à la Constitution de 1992 et le vote de la Diaspora, aspirations qui a sous-tendu le soulèvement, le RPT/UNIR a déversé ses militaires et milices dans le pays pour violenter, tabasser, blesser et tuer les manifestants et d’autres paisibles citoyens. Plusieurs centaines de personnes ont été emprisonnées et plusieurs autres obligées de fuire le pays pour se réfugier au Ghana et au Bénin.

Le parti nationaliste panafricain (PNP) de Tikpi ATCHADAM, membre de la coalition des 14 partis politiques, en souvenir de cette tragédie organisée par Faure Gnassingbé, son armée et ses milices baptisés Groupes d’autodéfense, annonce une grande rencontre au Ghana, plus précisément à Dodowa, localité situé à quelques kilomètres de la capitale, Accra.

Si pour raison de sécurité, Tikpi ATCHADAM, leader du PNP et figure emblématique dans cette lutte et au sein de la C14 s’est effacé physiquement du territoire Togolais, sa présence est annoncée à ce grand rendez-vous en territoire Ghanéen.

Raison de sécurité obligeant, des dispositions particulières et intransigeantes sont annoncées notamment l’interdiction de se rendre à la rencontre avec son téléphone.

Selon les informations, Tikpi ATCHADAM portera à la connaissance des militants, partisans et sympathisants de son parti, des informations capitales, dans l’esprit de la C14, coalition dont est membre le PNP.

Selon toujours notre source, des formalités administratives auraient été faites au niveau de l’administration Ghanéenne pour assurer le déroulement paisible et tranquille de la rencontre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.