Une grève illimitée plane sur les deux Universités publiques du Togo

Une grève illimitée plane sur les deux Universités publiques du Togo

Par Serge Lemask, togo-online.net

Le ton des enseignements-chercheurs des Universités publiques du Togo réunis au sein du Syndicat de l’Enseignement du Supérieur du Togo (SEST) et le Syndicat National des Enseignants Supérieurs (SNES) se fait plus menaçant.

Alors que ces enseignants-chercheurs réclament, entre autres, le règlement du reliquat au titre l’accord du 03 novembre 2011, la mise en place d’un mécanisme d’intégration automatique à la Fonction publique des enseignants contractuels de l’enseignement supérieur inscrits sur les listes du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), la prise en compte de la situation salariale actuelle dans le calcul des pensions des enseignants qui partent à la retraite, le remboursement des cotisations de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), le gouvernement leur a promis satisfaction.

Mais ces derniers, loin d’être obnubilés par les promesses du gouvernement exigent leurs concrétisations. Sinon, ils amorceront un break illimité cette semaine.

Que fera le gouvernement pour désamorcer cette grève illimitée ? Les prochaines heures édifieront.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.