Vaines tentatives de tronquer la vérité

Vaines tentatives de tronquer la vérité
Capture d'écran de la vidéo d’un jeune à moto avec l’œil droit coulant le sang

Par Marcelle Apévi, togo-online.net
L’opinion nationale affiche une indignation face à la barbarie militaire et policière qui meublent le couvre-feu décrété par Faure Gnassingbé dans le cadre de l’Etat d’urgence de trois mois. Des vidéos témoignant du comportement animal de la soldatesque du régime dictatorial circulent sur la toile. La vidéo d’un jeune à moto avec l’œil droit coulant le sang suscite plus de colère, conduisant à la dénonciation de cette barbarie qui n’honore pas les autorités en charge de la sécurité qui encadrent ce couvre-feu.

Si les uns dénoncent l’acte barbare sur la base de cette vidéo authentique, certains activistes du système essaient de tronquer la vérité en faisant passer la vidéo pour celle d’un pays loin de l’Afrique. Chose très méchante qui augure le degré de méchanceté de la bande qui terrorise les populations Togolaises.

La vidéo, elle est authentique. Il suffit de faire une lecture labiale et de prêter oreilles attentives à l’audio pour se rendre compte qu’il ne s’agit nullement d’un montage comme le prétendent ces activistes sans scrupules.

Vaines tentatives de tronquer la vérité
Capture d’écran de la vidéo d’un jeune à moto avec l’œil droit coulant le sang

Profiter du couvre-feu pour violenter les populations relève d’une monstruosité dans laquelle s’est spécialisée la soldatesque du régime dictatorial des Gnassingbé.

Comme l’a signifié le Général Yark Damehane, ministre de la sécurité, garant du couvre-feu, ces faits rattrapent toujours les auteurs. Ils ne sauront restés impunis. Il revient à ces jeunes transformés en loups pour leur peuple, de prendre conscience de cette méchanceté gratuite sans cesse grandissante.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.