Yark Damahane met en garde le PNP

Yark Damahane met en garde le PNP
Yark Damahane, ministre de la sécurité et de la protection civile

Par Serge Lemask, togo-online.net
Reçut ce vendredi 12 avril 2019, sur radio Victoire FM, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehane est ferme au sujet de la manifestation du Parti National Panafricain (PNP). Pour Yark Damehane, le PNP de Tikpi Atchadam devra se contenter de manifester dans 3 localités demain samedi et respecter les circuits proposés par le ministre Payadowa Boukpessi.

« La police n’est pas là seulement pour des marches », a déclaré le ministre.

« Donc il y a des missions transitionnelles de la police et de la gendarmerie. Si le PNP a voulu marcher dans 10 villes (…) l ’autorité ne peut agir qu’en fonction du personnel disponible », a expliqué le ministre de la Sécurité.

« La violence appelle la violence. On fait de la démocratie dans l’ordre, mais pas dans la pagaille. Il n’y a pas de marche, c’est qu’il n’y a pas de marche » a-t-il prévenu.

Yark Damehane invite donc le parti de Tchikpi Atchadam à œuvrer pour la paix, la sécurité et la démocratie.

Rappelons que le Parti National Panafricain (PNP) prévoyait manifester dans 10 villes à travers le Togo. Mais mardi dernier, le ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi a objecté et décidé que les manifestations ne peuvent se tenir que dans 3 localités. Il a, par la même occasion, modifier les itinéraires définis par les organisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.